Conseils aux voyageurs

 

> Avant de partir

 

Assurez-vous que votre contrat d’assistance est bien adapté à votre projet, que ce soit pour des vacances à l’étranger ou en France, quel que soit le moyen de transport. Vérifiez les éventuelles exclusions (pays difficiles…)

Vérifiez les plafonds de remboursement de soins en particulier en Amérique du Nord, en Asie et au Moyen Orient).

Ayez toujours avec vous votre passeport, votre carte bancaire (ou travellers, ou devises), vos médicaments, le numéro de contrat et le téléphone de votre société d’assistance.

Consultez votre médecin au moins un mois avant votre départ. Il vous conseillera en fonction de votre dossier médical et veillera à la mise à jour de vos vaccinations en fonction de votre destination. Il vous aidera également à préparez une trousse médicale adaptée à votre voyage.

Assurez-vous que les conditions de transport ou le pays visité ne présentent aucun risque pour les femmes enceintes, les jeunes enfants et les personnes âgées.

Prenez le temps d’organiser vos bagages. Faites une liste d’objets à ne pas oublier pour ne pas gâcher votre séjour (lunettes ou lentilles de contact, lunettes de soleil, adaptateur de prises de courant électrique, crèmes protectrices…)

En voyage à l’étranger, emportez un téléphone portable adapté au pays (bi ou tri bande)

 

> Pendant votre séjour

 

En cas de besoin, appelez le plus vite possible votre société d’assistance. Il vous conseillera et vous orientera vers la solution la mieux adaptée. En appelant, sachez dire où vous vous trouvez. Où que vous soyez, votre assisteur vous répondra en français.

En cas de problème de santé à l’étranger,le médecin régulateur saura vous aider, et si besoin, organisera une consultation sur place avec un médecin traitant.

Profitez de vos vacances pour manger sain.

Protégez-vous du soleil surtout entre 12h et 16h.

Evitez les sports auxquels vous n’êtes pas préparé.

 

En voyage à l’étranger

Le plus important est de suivre immédiatement les horaires de sommeil et de repas de votre pays de destination. Synchronisez-vous rapidement à l'heure locale. L'exposition à la lumière est également un important facteur de resynchronisation des rythmes biologiques : donc, vivez le jour, et dormez la nuit !


Adaptez votre conduite automobile aux habitudes locales

Attention aux enfants :

Protégez votre enfant du soleil : installez-le dans un endroit ombragé et aéré, faites-le boire suffisamment et protégez-le par un chapeau, des vêtements, des crèmes écrans. Au dessous de 6 mois, un bébé ne doit pas être exposé au soleil.

Ne laissez jamais votre enfant marcher pieds nus, en particulier dans le sable ou sur la terre humide, qui pourrait contenir des déjections d'animaux, des larves ou des déchets. Prévoyez des chaussures « de plage ».

Ne laissez jamais votre enfant sans surveillance : un enfant en bas âge peut se noyer dans quelques centimètres d’eau. Ne le laissez pas se baigner ou jouer dans des mares ou rivières en raison des risques de parasitoses.

 

> Les transports : précautions à prendre


En voiture :

Avant de partir, reposez-vous, dormez et ne buvez pas d’alcool.

Sur la route, respectez les limitations de vitesse, mettez vos ceintures (conducteurs et passagers), faites une pause toute les deux heures.

Les enfants de moins de 10 ans doivent être à l'arrière dans un dispositif homologué adapté à leur âge et à leur morphologie.

Prendre l’avion :

Avant de partir, demandez conseil à votre médecin traitant pour vous assurer que vous n’avez aucune contre-indication à un voyage en avion. Une consultation est indispensable pour les femmes enceintes.

Arrivez en avance à l’aéroport pour éviter, le stress et le surbooking

Emportez un bagage à main léger qui contiendra vos médicaments habituels (ne jamais les placer dans la valise, ni en soute), vos papiers d'identité, votre carnet de vaccination, vos titres de transports votre argent (devises, travellers, carte bancaire…).

En vol, la pressurisation des cabines d'avion n'est que partielle  Il existe un risque d'otite d'autant plus important si vous êtes enrhumé ou habituellement sujet aux otites et aux sinusites. Au début du vol, avalez régulièrement votre salive, mâchez un chewing-gum ou sucez un bonbon. Apprenez la manoeuvre de Valsalva : pincez le nez, fermez la bouche et expirez (souffle bloqué), puis déglutissez à plusieurs reprises. Votre médecin pourra vous prescrire préalablement un antibiotique, un antalgique, un anti-inflammatoire et, localement, un vasoconstricteur nasal.

Sur les vols long courrier, bougez pour faire circuler le sang et éviter les phlébites.

Eviter de consommer avant le vol des farineux, laitages ou boissons pétillantes... Les gaz contenus dans le tube digestif se dilatent en altitude, entraînant une sensation de ballonnement.